Amour et Reconnaissance de Moi

Au mois de juin 2018 j’ai eu la chance de participer à une soirée « Femmes Inspirantes » animée par Jen Long www.withjentoday.ch à Lausanne. J'ai adoré cette soirée qui était empreinte d'une douceur et d'une bienveillance rares. Je remercie chaque Femme présente ce soir-là pour son authenticité et sa beauté de coeur.

Lors de la confirmation d’inscription Jen a demandé à chacune de penser à une femme qui nous inspire aujourd’hui, pour LA présenter aux autres Femmes qui allaient être présentes ce soir-là.

J’ai eu de la peine à choisir entre Sylvie Pollien, Isabelle Suter et Annie Graffagnino, des femmes aussi belles qu’authentiques, bien sûr j’ai pensé à ma maman, mes grand-mamans et mes tantes qui sont toutes de vraies guerrières, la base, mes exemples absolus … mais j’avoue que le top 3 a été vite évident, car pour moi il s’agissait de parler de comment je suis arrivée à être bien dans mes baskets à ce jour.

Une fois que Jen a débuté la soirée, beaucoup de choses se sont dites avant que ce soit à mon tour de présenter Ma Femme Inspirante, les autres femmes se sont présentées, nous avons visionné des vidéos, etc. …

Pour ma part, j’avais finalement choisi Isabelle, qui m’accompagne depuis août 2004 avec la plus grande bienveillance, dans un chemin aussi beau que tortueux, chemin qui m’a menée à la réunification de toutes mes parties et aux retrouvailles avec mon trésor intérieur, cette petite Kendy qui avait fort besoin de sortir de dessous les décombres et de se faire panser ses bobos, de gros, de moyens, de petits bobos.

Puis à un moment donné Jen a dit quelque chose qui m’a comme sortie d’une illusion.

En parlant des Hommes, elle a dit que notre façon, nous femmes, de prendre soin de nous, de faire des choses pour nous et de rayonner tout court, donnait aux hommes la permission de se mettre sur la même longueur d’ondes, de prendre soin d’eux aussi et de connecter avec leur vulnérabilité, (ce ne sont pas ses mots mais c’est ce que j’en ai compris) …

Et là … stupeur … j’ai pensé au chemin de mon homme d’amour, chemin qui est beau, courageux, plein de noblesse (c’est bien un mot qui le caractérise celui-là) et j’ai été remplie de fierté pour LUI.

Je réalisais à ce moment-là que j’avais activement contribué à ce beau chemin qu'il avait parcouru, en faisant ce que Jen avait dit, soit en prenant soin de moi et de mon enfant intérieur.

Et tout d’un coup cela m’est apparu comme une évidence, cette Femme qui m’inspirait aujourd’hui, c’était MOI-MÊME. Oh la vache quel cadeau je venais de recevoir, j’en ai eu les larmes aux yeux !

Evidemment j’ai entendu cette petite voix qui me disait : Mais tu ne vas pas dire ça !!!! … t’es gonflée meuf … Mais ça vibrait tellement en moi … puis j’ai entendu une autre voix, celle-ci me disait : si tu n’exprimes pas ce que tu penses, tu vas le regretter … et moi je n’aime pas regretter ! … Alors quand mon tour est venu j’ai craché le morceau et j’ai présenté cette femme inspirante … en me présentant moi-même … ouuff … ça m’a fait peur de le dire mais ça a été tellement bon de recevoir ma propre reconnaissance !!

Lors de cette soirée de « Femmes Inspirantes » je me suis retournée sur mon propre parcours : arrivée en Suisse alors que je n’avais que 16 ans, après avoir passé mes 16 premières années sans mon père (absent) et sans ma mère (qui travaillait dur à l’étranger, pour moi et tout le reste de la famille).

Ce 1er juillet 1991, j’ai donc atterri dans un nouveau pays, où j’allais devoir apprendre une nouvelle langue, une nouvelle culture, me faire à un nouveau climat et à une nouvelle famille, laissant derrière moi, évidemment, tout ce que j’aimais et tout ce que je connaissais, mon île, mon peuple, ma culture, mes grands-parents (qui m’ont élevée), ma famille, mes chers amis, mon climat tropical.

Je me suis tellement vite intégrée (question de survie tu vois) qu’en 6 semaines je parlais un français presque parfait, limite sans accent. Ce n’est qu’à l’âge de 29 ans, ayant déjà 2 enfants et plusieurs années de vie commune avec mon amoureux,  que j’ai commencé à sentir l’aliénation du manque de mes parents, des miens, de mon pays, de mon climat, de ma langue, de ma culture, de mon peuple, de moi.

J’ai commencé à me « soigner » le 9 août 2004. Après plusieurs annulations de RDV avec Isabelle, j’ai essayé d’annuler « encore » un RDV (alors que je ne l’avais même pas encore rencontrée !) … et elle m’a dit : « Si tu annules ce RDV-ci, je n’en fixerai plus d’autre ». BIM … je ne pouvais plus reculer, c’était moi ou MOI … et c’est comme ça que ce 9, laissant mon mari et nos deux enfants seuls le jour de son anniversaire, j’ai commencé à prendre soin de moi. Joli clin d’œil non ?

J’ai alors entamé, ce que je vais appeler « le chemin vers la réunification » … et me voilà, Kendy, 44 ans, en Suisse depuis 28 ans, avec Lui depuis 26, nous avons ensemble 3 bénédictions de la vie, mon garçon de 21 ans mon prince, ma grande de 17 ans mon soleil et ma petite de 5 ans mon cadeau. J’ai renoué avec mes racines de dominicaine jusqu’aux tripes « dominicana hasta la tambora », avec ma langue, avec mes amis (de là-bas) et avec mes parents, en guérissant ma petite fille intérieure.

Aujourd’hui, je suis entourée d’amour, je l’ai toujours été mais avant il était moins facile à recevoir et j’ai l’immense chance d’être aimée par des personnes d’une splendeur à couper le souffle. J’ai appris à me connaître et je continue à m’apprivoiser, à m’apprécier, à me laisser venir … et ce n’est pas fini, c’est le travail de toute une vie. Et je m’aime bien, beaucoup même … Je réalise que mon amour d’aimer me donne des ailes et que je suis une fille géniale, je ne dois même pas faire d’effort pour aimer et accepter les autres … c’est tellement plus facile quand tu t’aimes !!

Et tu sais pourquoi JE m’inspire ?

Parce que je vois systématiquement le beau et le potentiel chez chacun/e, je me dis que si j’y suis arrivée moi, tu sais … à m’aimer et à prendre conscience de ma propre valeur … alors pourquoi pas TOI ??? … du coup je pointe du doigt ce qui est beau et valeureux chez toi, ou le cadeau derrière les emmerdes … oui je sais, je sais, ça ne convient pas à tout le monde et c’est OK, d’ailleurs ce genre de personnes-là n’a pas besoin de gens comme moi, alors elles ne restent pas dans ma vie.

Maintenant que je M’aime comme ça, je suis entièrement disponible pour être un canal et je mets ma vie à disposition de l’Invisible, que j’appelle DIEU … à disposition de la Vie et de ceux qui ont besoin d’une accompagnatrice dans le chemin de la RéUnification avec l’Amour, avec leur Valeur et avec leur propre Beauté. Ainsi soit-il !

Kendy De Groote

8 réflexions sur « Amour et Reconnaissance de Moi »

  1. Hola ma jolie.J’ai lu ce message deux fois tant je le trouve touchant et extraordinaire,tu es une personne exceptionnelle et merveilleuse.Je me souvient de toi a 12ans,a velo adolescente belle et insouciante et voilà que je découvre aujourd’hui la femme magnifique et entrepreneuse tellement heureuse que tu partages avec nous ton chemin de vie.Merci.Je t’aime tres fort ❤️

  2. Hola mi primer gran amor!!!
    Te felicito por tener el coraje de ,
    primero de decir todo lo que has escrito,
    Y tambien de haber podido tener la capacidad de encontrarte a ti misma y amar y respetar a esa mujer genial que hay en ti!
    Es un secreto que pocos son capaces de saber quienes son!
    Yo siempre he tenido miedo de encontrarme , … quizas es una forma de ser que me conviene!!
    Yo me enclino con orgullo delante de ti!!!
    Naciste inteligente y grande todos nos perdemos un chin en el camino!,
    Mas importante es encontrarse y ver que aun medio perdida las raices siguen ahi!!
    Dios te bendiga grandemente y por siempre????‍♀️
    Te quiero,
    Mami

    1. Dios hizo pocas palabras para expresar la Gratitud … GRACIAS de haberme leido, de haberme dejado ser y de siempre haberme dado lo mejor de ti, todo eso me ayudo a llegar donde estoy y a ser quien soy … Te amo mi mami, con todo mi corazon !!

  3. Quelle Joie de te lire ….. et de savoir que j’ai contribué à ce que tu découvres la Magie de qui Tu es…❣️

    Mon Amour t’accompagne….
    Isabelle

  4. Ton histoire ressemble tellement à la mienne et je reste persuadé qu’on ne rencontre jamais les gens par hasard. Heureuse d’avoir fais ta connaissance le soir des « Femmes Inspirantes  » et bravo pour ton parcours, ton courage, ta volonté et ta persévérance.
    Melissa

    1. Merci Melissa … non moi non plus je ne crois plus au simple hasard … je suis également ravie de t’avoir rencontrée, je suis encore émue par ton parcours et ton récit ! … à très vite !

Répondre à Melissa Matteucci Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page