L’Autre … c’est Moi …

L'Autre ... c'est Moi ...

Quand j’ai commencé à écrire cet article, j’étais partie sur une écriture super compliquée. J’essayais de restituer ce que j’avais appris sans avoir vraiment digéré les informations qui m’avaient donné envie de partager sur ce sujet.

Aujourd’hui j’ai l’esprit plus clair, je vais donc essayer de simplifier au mieux, ce que j’ai compris du concept qui est une Projection Mentale ou psychique ou psychologique, bref une Projection.

Bien que le mot « projection » fasse directement penser à une séance de cinéma, ce n’est pas de ça qu’on parle, bien qu'une projection mentale soit quand même un film qu’on se fait lorsqu’on entre en relation avec une personne, un objet ou même un animal.

L'Être humain est une création complètement passionnante et la façon dont notre corps fonctionne est d’une sophistication vraiment extraordinaire, limite magique. Notre cerveau, qui sert de big boss pour tout réguler, met en place des sublimes stratégies pour que tout fonctionne comme il faut et nous envoie des alarmes lorsque ce n’est pas le cas.

Mr. Cerveau a aussi mis en place un mécanisme qui protège notre intégrité psychique, émotionnelle et mentale. Voici ce que Wikipedia dit sur la Projection Mentale :

« La projection désigne l'opération mentale (inconsciente) par laquelle une personne attribue à quelqu'un d'autre ses propres sentiments, dans le but de se sortir d'une situation émotionnelle vécue comme intolérable. La personne n'a pas conscience d'appliquer ce mécanisme, justement car elle n'accepte pas les sentiments, ou sensations, qu'elle « projette » à l'extérieur, sur l'autre ou sur un objet. Il s'agit donc de mouvements pulsionnels intolérables, ou en tout cas, perçus comme tels. La projection peut apparaître aussi dans les cas de psychoses paranoïaque (délire paranoïaque) ou schizophrénique (hallucination, délire). Le « langage intérieur » du malade est alors identifié par celui-ci comme étant « une voix » venue du dehors, extérieure à lui-même. »

Afin de préserver notre intégrité, et je dirais surtout notre Estime de Soi, le cerveau a mis en place ce mécanisme qui nous fait transposer sur « l’autre », les sentiments, pensées, affects et pulsions qui nous sont intolérables à vivre … euh à sentir. Soyez soulagés, ce mécanisme est tout à fait « normal », on le fait tous inconsciemment.

Nous avons tendance à faire des reproches et des hypothèses, en étant sûrs que la façon dont on imagine une situation ou une personne est juste … mais en fait puisque nous ne sommes pas dans les baskets de l’autre  … à quel point ceci peut être juste ?? … Comment peut-on prétendre savoir ce qui se joue dans la tête de l’autre ?

Ce genre de mécanisme a un côté néfaste, il nous fige dans une situation, car en réalité nous n'avons aucune idée de ce que la personne, avec qui nous avons un différend ou sommes en conflit, pourrait penser ou dire si nous discutions avec elle de ce qui nous touche vraiment.

En réalité, n’étant pas toujours disposés à aller au fond de nous-mêmes, pour sentir ce qui se joue vraiment à l'intérieur, nous allons attraper une situation ou un sentiment, vécu comme difficile, une émotion qui ébranle diverses parties de nous et on va laisser libre cours à des rêves éveillés (films), pendant lesquels on met les gens à leur place, on règle des trucs. Si nous ne reconnaissons pas qu’il s’agit de nous-mêmes et ne pas de l’autre, ces scénarios peuvent nous conditionner et nous empêchent d’avancer. Parce qu’en fin de compte, il s’agit de notre propre carte du monde.

Avoir appris ceci autour des Projections mentales, m’a interpellée dans ma quête d’évolution car j'ai toujours eu cette idée en tête, une sorte de slogan qui me meut : « j'apprends à dealer avec moi pour mieux dealer avec les autres » … la connaissance sur les projections mentales me conforte dans mon idéologie. Aujourd’hui je prends mes responsabilités.

Non seulement je peux me déculpabiliser, car c’est un mécanisme normal et propre à chacun … et en plus, cela m'emmène à me poser cette question, quand quelque chose me touche : qu’est-ce qui se réveille en moi, quand je réagis au comportement ou aux paroles de L’AUTRE ?

Je tiens à vous rassurer, j’ai abordé les projections mentales du côté « négatif » de la chose, mais en réalité on prête à l’autre également toutes ces belles choses que nous n’arrivons pas à reconnaître chez nous, que nous n’osons pas incarner.

Ces qualités éblouissantes que nous sommes capables de voir chez des personnes que nous aimons, ou pas, ou chez des personnes qui nous inspirent sont également des projections mentales. Cela ne veut pas dire que les personnes chez qui nous les voyons n’en soient pas dotées, mais l’autre étant inévitablement un miroir, ce sont aussi des qualités que nous avons en nous mais que nous n'arrivons pas à assumer, en quelque sorte.

Pour moi, ce qui est important de retenir avec les projections, c’est que l’autre est un miroir, qu’il agit en nous comme un déclencher des sentiments que nous avons en nous et que nous n’arrivons pas à ressentir.

Ce morceau d'Abdal Malik me fait penser à ce qui se joue dans nos têtes quand nous ne prenons pas nos responsabilités … https://www.youtube.com/watch?v=YOz6gYXLDF8

Kendy De Groote

Revenir en haut de page